Paula2018-11-09T04:17:29+00:00

« Je ne suis pas ce qui m’est arrivé, je suis ce que je choisis de devenir » Carl Gustav Jung

Tu peux créer la suite de l’histoire.

J’aide les femmes et les hommes à se lancer, garder leur équilibre ou se relever après une chute – Echec, rupture, maladie – en partageant des informations, outils, stratégies, et surtout état d’esprit permettant de ressentir plus de douceur, d’amour, de fluidité dans leur vie.

Voici mon histoire (de funambule), qui me mène ici:

Le fil de la maternité

Lorsque j’ai appris que j’étais enceinte, il y a quinze ans, j’ai directement ressenti une sensation infiniment agréable, un soulagement qui me soufflait « je suis arrivée » ou « ah voilà ma destination, ce que je cherchais ». J’ai vécu la naissance de ma fille comme une naissance à moi-même, me reliant enfin à mon centre, mon cœur, mes besoins, ma petite voix intérieure. Cela a été l’occasion de (re)définir mes priorités, apprendre à mieux me connaître, m’exprimer, mettre en lumière de nouvelles facettes de moi-même. L’arrivée de mon fils, deux ans plus tard, m’a confortée dans l’idée que ma place était auprès de mes enfants. J’ai ressenti l’envie, l’appel même, de vivre ma fonction maternelle avec indépendance et passion. J’avais enfin trouvé un sens à ma vie, une parentalité à l’écoute des besoins de mes enfants, loin des exigences de l’autonomie précoce, plutôt dans l’idée du jardinage, nourrir d’amour, de confiance et de liberté mes jeunes pousses pour qu’elles deviennent de belles plantes, robustes et épanouies.

La chute et le chaos

Mon maternage m’a aidée à renouer avec mon être, et continue de me donner une direction, celle qui concerne ma vie de mère. Mais plus mes enfants grandissaient, plus je perdais l’équilibre, mes vies professionnelle et personnelle devaient elle aussi trouver un fil conducteur…

Mon constat a été que j’étais redevenue une « superwoman indépendante », dotée d’un fonctionnement très masculin: Action, performance, mental…. ne sachant plus comment recevoir, n’écoutant plus assez mon intuition… Je m’étais petit à petit et sans m’en rendre compte à nouveau éloignée de ma nature profonde, où les pôles féminin et masculin sont en harmonie.

La vie m’a donc rattrapée avec force, pour m’amener à retrouver mon équilibre, me reconnecter à ma nature profonde, et en particulier sa partie féminine!

2012 a marqué le début du chaos. Epuisement, maladie, séparation d’avec le père de mes enfants ont constitué un violent cocktail d’auto-destruction. En tant que spécialiste des pensées négatives… – surtout celles qui détruisent, rabaissent, enfoncent – et des défis plus grands que moi, la chute a été vertigineuse: Je me suis réduite en miette et même en poussière.

Une conviction personnelle, ma petite voix me disait que j’allais renaître. Et pourtant, me rassembler puis retrouver le fil a été un processus long, très long.

Créer un nouveau fil

Grâce à des lectures, formations, thérapies, j’ai retrouvé le fil et développé une force intérieure qui me rend autonome… pour me sentir heureuse.  J’ai placé le fil à la juste hauteur, celle que je sens juste pour moi, ni trop haut, ni trop bas.

Et aujourd’hui,

La parentalité positive continue de m’apprendre à exprimer mes limites, communiquer mes besoins, sentir et accueillir mes émotions, vivre quotidiennement de la joie et de l’amour.

Le massage-bien-être m’a aidée à reprendre conscience de mon corps, et continue de m’amener à l’écouter, l’aimer et l’honorer.

Grâce au coaching, je suis passée de victime à actrice : Je suis responsable et créatrice de la vie que je veux vraiment. Je dis oui avec confiance à tout ce que la vie m’offre. Tout est pour moi une opportunité et a un sens. C’est vraiment le lâcher prise qui a constitué l’étape primordiale pour retrouver le fil: Faire confiance en la vie, être douce envers moi-même, aimer ma part d’ombre autant que ma lumière.

Contribuer

Pour la première fois, je marche sur le fil de la vie en me sentant en équilibre, grâce à l’ancrage intérieur, l’alignement entre actions et ressentis, l’équilibre entre talents féminins et masculins… Merci! Lorsque toutefois j’ai la sensation de perdre l’équilibre, grâce à tout ce parcours riche de découvertes que je viens de décrire, je me sens outillée pour le retrouver.

Je suis ici pour faire ma part. J’ai peur, je me sens vulnérable parfois, et pourtant, je ne vois rien qui a plus de sens pour moi que contribuer à un monde meilleur, contribuer à construire la paix. Alors, l’aspect éphémère de la vie m’apparaissant avec encore plus d’évidence qu’avant, j’ose me révéler, là tout de suite, en partageant mon expérience, mes outils, mes idées et vous accompagner vous aussi vers votre autonomie, votre mieux-être, votre paix intérieure


Et ce en accord total avec mes valeurs, que sont la liberté, le sens, la bienveillance et bien sûr le plaisir!! Ainsi mon activité professionnelle se mêle et s’ajuste à ma vie personnelle et familiale, chaque sphère nourrissant et inspirant l’autre.

Le développement de mon activité suit mon cheminement de développement personnel, de transformation. C’est ma propre expérience que je partage. Je trouve mon équilibre et ma fluidité dans un emploi du temps sur mesure et personnel, où plaisir, liberté, sens et bienveillance me guident…

Et voici encore 10 infos plus personnelles (dans le désordre) …

pour celles et ceux qui veulent mieux me connaître (et qui sont arrivé.e.s jusque-là!)

  1. Je suis terrienne et aérienne à la fois: J’aime autant créer un jardin de légumes et de fleurs, cuisiner,  m’occuper d’animaux, entretenir une maison… que voyager, vivre avec peu et dans de petits espaces, être « nomade », découvrir des pays et cultures différentes: personnes, modes de vie et de pensée, paysages…

  2. J’aime vivre avec des chats: Ils m’inspirent, me soignent, me calment, m’amusent, et me rendent vraiment heureuse!

  3.  Je suis créative, mais plus dans ma manière de gérer ma vie que dans la matière… Je suis une créatrice plutôt!

  4. J’ai vécu deux ans en Afrique du Sud. Etrangement, je me sentais aussi bien aux cocktails du Service Culturel de l’Ambassade de France (petits fours, Champagne, belles robes et « créatifs culturels ») que dans la famille de mon ami poète autodidacte zoulou et francophile dans le township de Durban: J’aime rencontrer tous les êtres humains !

  5. 10 ans d’instruction en famille m’ont plus appris que 6 ans d’université. No comment (Ce serait long).

  6. J’avoue: J’ai une capacité assez extra-ordinaire à voir le positif dans toutes les situations.

  7. Je suis une sorte de poisson-lézard: Je me sens infiniment bien dans l’eau et en plein soleil!

  8. Dès que possible, j’apprendrai l’arabe: Je trouve cette langue belle à écrire et à dire, et j’adore apprendre depuis toujours et pour toujours…

  9. Mes souvenirs d’enfance sont autant gustatifs qu’olfactifs et visuels: L’odeur des champs d’herbe brûlée par le soleil, des mûres grosses (presque) comme des prunes, des bergeries en pierre… Aujourd’hui encore, ma manière de rencontrer le monde, les gens, les lieux… est multi-sensorielle.

  10. J’adore conduire: Voir le paysage défiler, sentir l’air à la fenêtre, tourner le volant, rétrograder… Dans ma voiture, je me sens libre et en sécurité! (C’est bon de le savoir, car quand ça va pas, quand je me sens perdue: Je sais où aller!) 

Et voilà, 

et toi, qui es-tu?

CONTACT

This site is protected by wp-copyrightpro.com