Massage créatif: De l’infiniment petit à l’infiniment grand

Le pied, c'est tout un monde! Depuis plus d'un an deux fois par semaine, je masse la dame de 95 ans du fond du couloir de la maison de retraite. Nous nous connaissons bien. Nous nous sentons bien plus précisément. Bien qu'un peu perdue, elle me reconnaît tout à fait lorsque j'arrive dans sa chambre. Elle me parle un peu. Je réponds mais n'entretiens pas la conversation: Ma mission est d'échanger avec elle sur un autre mode... le toucher bienveillant! Le massage prend sa place tout naturellement dans l'heure que je passe avec elle. J'ai instauré une sorte de rituel non verbal au début et à la fin. Cela lui donne des repères. Je n'ai pas d'attente, pas de protocole: C'est l'instant présent qui guide le contenu de cette prestation. Je m'adapte à ce qui est présent. Je m'adapte à elle, telle qu'elle est à ce moment-là. Parfois je lui [...]