Le pied, c’est tout un monde!

Depuis plus d’un an deux fois par semaine, je masse la dame de 95 ans du fond du couloir de la maison de retraite. Nous nous connaissons bien. Nous nous sentons bien plus précisément. Bien qu’un peu perdue, elle me reconnaît tout à fait lorsque j’arrive dans sa chambre. Elle me parle un peu. Je réponds mais n’entretiens pas la conversation: Ma mission est d’échanger avec elle sur un autre mode… le toucher bienveillant!

Le massage prend sa place tout naturellement dans l’heure que je passe avec elle. J’ai instauré une sorte de rituel non verbal au début et à la fin. Cela lui donne des repères. Je n’ai pas d’attente, pas de protocole: C’est l’instant présent qui guide le contenu de cette prestation. Je m’adapte à ce qui est présent. Je m’adapte à elle, telle qu’elle est à ce moment-là.

Parfois je lui masse pratiquement tout le corps. Et parfois, seulement les pieds. Et là, c’est le pied!

En effet, j’ai transformé cette contrainte en un territoire d’exploration et de créativité. Je considère habituellement le corps comme une unité, et préfère le masser dans son entièreté pour plus de cohérence.

Mais dans ce cas particulier des personnes en fin de vie, je vis ce qui est juste, dans la lâcher prise total.

Ce pied devient le pied car il devient un monde à lui seul! Mon regard s’affine, 

mes mains deviennent plus précises, encore plus présentes: Le massage prend littéralement une autre dimension. Et je joue avec l’infiniment grand, l’infiniment petit, j’enveloppe le pied, je masse un demi orteil, entre les orteils, sous les orteils…  J’explore dans une précision et une concentration qui se perd dans les manoeuvres plus grandes du massage du corps entier.

Cultive ta présence au monde

Etre présent.e au monde, à notre entourage, c’est une conscience de chaque instant. Se rapprocher de ton corps, du ressenti, de tes sens, t’aidera à cultiver la présence et l’être. Rien n’existe mis à part l’instant présent, que tu vis à travers tes sens.

Je t’invite à jouer avec l’infiniment grand et l’infiniment petit. Joue avec ta manière de regarder le monde, les personnes, les objets…  (J’espère que tu vas bien t’amuser!). Cela développe la créativité et lémerveillement.