Je suis libre de venir ici

Je suis libre d’être ici

Je suis libre d’intervenir ici

Je suis libre

Chaque jour.

Chaque seconde, tout est possible

Je suis libre de choisir

Je suis libre de changer mes choix

Je suis libre de dire non

Je suis libre de dire oui

Aller dîner chez mamie?

Je suis libre

Courir tous les samedis dans les boutiques?

Je suis libre

Quitter cette relation pourrie?

Je suis libre

Recevoir toutes ces newsletters et ces posts?

Je suis libre

Regarder la télé?

Je suis libre

Créer ou détruire? Râler ou aimer? Jouer ou m’avachir?

Je suis libre

Les barrières

les  « Il faut que »

ou pire « il faut quand même »

sont dans ma tête, que dans ma tête

Je suis libre d’être, faire et avoir ce que je veux

Je suis libre de ne pas respecter la loi

Je suis libre d’aller à l’encontre des valeurs morales, de l’éthique

(Les conséquences seront juste différentes).

Frapper mon enfant ou le prendre dans mes bras?

Je suis libre

Par contre, je ne suis pas libre

Quand les coups partent alors que

c’est pas ce que je veux pour mon enfant

Là, je ne suis pas libre

Mon histoire peut être une prison

Mon histoire peut prendre le pouvoir

Si je laisse mon histoire me commander

Là, je ne suis pas libre

Me libérer est toujours possible

Je ne peux pas changer ce qui m’est arrivé

Mais je peux changer ce que j’en fais, ce que j’en conclus

Je suis libre de changer mes pensées