Deux habitudes pour se sentir mieux

Est-ce que comme moi vous sentir bien, ou mieux au moins est l’une de vos préoccupations quotidiennes ?Est-ce que vous vous sentez bien un jour et puis moins bien le lendemain? Observez-vous vos sensations, expérimentez-vous, cherchez-vous des outils pour vous apporter du mieux-être?

C’est mon cas, avec toutefois la conscience que c’est autant dans l’accueil du « Je ne me sens pas bien » que réside la paix intérieure… Enfin pour aujourd’hui, j’ai envie de me pencher sur…

Comment se sentir bien, ou au moins se sentir mieux?

Je vous propose deux habitudes qui à mon sens vont … dans ce sens ! Vous en avez sûrement déjà entendu parler (mais les avez-vous expérimentées?)

  • Se déconnecter… pour mieux se reconnecter!

La plupart d’entre nous passe beaucoup (trop) de temps « connectés »: regarder ses mails à toute heure, envoyer des SMS, checker Facebook… sans compter Instagram, Snapchat… et tous les autres réseaux… Sans parfois même s’en rendre compte. Mais à quoi sommes-nous connectés dans ces moments-là si ce n’est à nos écrans?

Pour ce qui est du contenu, la majeure partie de ce que l’on voit sur Facebook, pour ne donner qu’un exemple, ne donne t-il pas une image complètement erronée de la réalité, du vécu de chacun-e (comme si notre vie n’était faite que de « wahou! »)? Et de plus, pensez-vous vraiment qu’être à outrance spectateur-trice de la vie des autres, regarder, envier, critiquer ou même dénigrer les créations ou efforts des autres est une manière de se sentir mieux?

Est-ce que s’offrir parfois un temps de connexion à soi ou à l’autre ne nous aiderait pas à nous sentir mieux? Est-ce que ce n’est pas dans l’action, en faisant le grand saut (oser créer soit même!) que l’on trouve le bien-être, que l’on se sent plus vivant-e?

Quand je prends conscience que je regarde trop souvent mon portable, et que je décide (j’ai le choix) de l’éteindre ou d’intentionnellement l’oublier chez moi… Je me sens libre, puissante, plus présente. Je deviens plus attentive à ce que j’ai devant les yeux, à ce que je mange, à ce que je sens. J’écoute plus attentivement mon intuition. Je sens que cela lui donne de l’espace pour s’exprimer. Cela me donne de l’espace à moi aussi.

Rester libre (j’en reviens toujours à mes valeurs…), face aux « réseaux », je trouve que c’est primordial. J’aime ne pas me laisser happer, ne pas obéir à mon téléphone… Oser être. (être point). Apprivoiser le vide. Revenir à moi, me connecter, mais à moi (mes sensations, mes besoins, mes émotions, ce qui est là…).

Essayez de vous déconnecter une heure, une journée. Faites cette expérience, observez, ressentez, entrez pleinement dans le vide qu’elle vous procure le cas échéant… Et puis quand vous avez apprivoisé petit à petit la sensation, faites-en une habitude, donnez-vous un cadre, des limites pour l’utilisation des écrans… Utilisez cet espace pour sentir ce qui est présent dans votre corps. Sans commentaire.

  • S’émerveiller

Pour se sentir mieux, deuxième idée du jour: s’émerveiller!

Chaque jour, prendre du temps pour s’émerveiller, oui, je suis vraiment persuadée que cela aide à se sentir mieux!

S’émerveiller devant une toute petite chose: une fleur, un caillou, une lumière sur un bâtiment, un chat qui dort paisiblement (ah l’effet chat, oui j’assume, je suis fan!), la couleur d’un fruit, le goût d’une soupe…

S’émerveiller sur des grandes choses aussi: Mes enfants, ouahou, ils sont incroyables! Mon chéri, pfiou, quelle chance de l’avoir à mes côtés! Et puis, il y a le ciel, la terre, les étoiles, la lune, les arbres, les créations humaines… C’est quand même fou tout ce qui nous entoure et que nous ne voyons plus comme des merveilles!

J’adore cette sensation! (oui, s’émerveiller, ça passe par les sens). Certains jours, je ne m’émerveille que quelques secondes, sur une matière, une couleur, un parfum, une peau (dans le massage essentiel 😉 bien sûr), un aliment. Certains autres jours (en fait, certainement aussi selon les phases de mon cycle féminin…), je suis dans un état d’émerveillement quasi permanent: tout me plaît, je me sens chanceuse de ressentir autant d’émerveillement.

Et vous, êtes-vous prêt-e à peu à peu faire entrer dans votre vie ce mot si joli... l'Emerveillement? #bonheur #emerveillement https://paulaindramichels.comClick to Tweet

Prêt-e, en commençant par des petites touches d’émerveillement… quelques secondes dans la journée où vous êtes attentif-ve et sensible au Beau, où votre coeur s’ouvre à la délicatesse du monde ?

Bonne expérimentation, racontez-moi… Paula

Pour aller plus loin, en individuel (par téléphone)

 

Si vous souhaitez vivre un atelier bien-être complet,

à Bagnères-de-Bigorre ou à distance,

voici le bien nommé 🙂 « Que du Bonheur! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *